Courbe Pôle Nutrition Santé

Articles

4 articles listés
Lundi 13 septembre 2021

Les allergies de type III, communément appelées intolérances alimentaires, semblent actuellement assez mal définies voire controversées dans le milieu médical. L'intolérance partielle au gluten est l'une des plus fréquente d'entre elles. Elle doit être définitivement distinguée de la maladie coeliaque, une maladie auto-immune, dont la prévalence est estimée entre 0,3 à 2% en Europe. Le diagnostic de l'intolérance partielle au gluten n'est pas établi, les tests sérologiques faisant actuellement défaut.

Lundi 13 septembre 2021

Les sensibles au gluten ne sont pas tous des malades imaginaires
Une étude suggère que la sensibilité au gluten, et les symptômes intestinaux et extra-intestinaux qui vont avec, ont bien une base biologique. Les problèmes seraient liés à une fragilité de la barrière intestinale.

Lundi 13 septembre 2021

Les allergènes sont des substances qui, même en concentrations infimes, peuvent provoquer des réactions allergiques chez certaines personnes. Certaines de ces réactions peuvent même s'avérer extrêmement dangereuses et menacer le pronostic vital du patient. Les allergènes alimentaires sont des protéines absorbées par le système digestif. Certains d'entre eux, comme ceux que renferment certains produits finis ou ceux issus d'une contamination accidentelle au cours du stockage ou de la fabrication du produit, sont particulièrement problématiques. Dans un souci de protection du consommateur, la directive UE (2003/89/CE) a été adoptée le 25 novembre 2005, selon laquelle le fabricant a pour obligation d'étiqueter tout ingrédient susceptible d'entraîner une allergie. L'annexe III de cette directive comprend une liste d'ingrédients alimentaires considérés comme des allergènes potentiels ou potentiellement responsables d'intolérances, parmi eux : les cacahuètes, les noisettes, les œufs, le gluten/la gliadine, les amandes, le soja, les sulfites, le lait et le lactose.

Vous pouvez télécharger la liste des allergènes testés dans nos tests ImuPro.

Pour notre gamme professionnelle agroalimentaire et clinique, nous vous donnons RV sur le site: http://www.r-biopharm.com/fr/

Lundi 13 septembre 2021

L'organisme humain a développé un très haut niveau de tolérance envers les protéines alimentaires. Cependant, il arrive que le système immunitaire identifie les protéines alimentaires n'ayant pas été totalement digérées comme des corps étrangers, principalement lorsque la paroi intestinale est affaiblie et active le système immunitaire pour neutraliser et détruire ces fractions alimentaires.

Les allergies alimentaires peuvent être classées en trois catégories :

1. Production d'IgE,

2. Production d'IgG,

3. Production d'IgA